Séraphin Lampion

   

Représentant des Assurances Mondass, père de famille nombreuse et archétype du casse-pieds, il apparaît pour la première fois dans L'Affaire Tournesol, puis à nouveau dans Coke en stock, Les Bijoux de la Castafiore, Vol 714 pour Sydney et enfin dans Tintin et les Picaros.
    Personnage jovial, Lampion semble à l'aise dans tous les milieux. Il ne voit pas qu'il exaspère son « public » — en particulier Haddock qui le traite de « casse-pieds » — et se croit bienvenu partout.
    Très volubile, il débite sans cesse des anecdotes de son oncle Anatole, coiffeur de son état. Sociable à outrance, il traîne sa famille nombreuse partout et sème plus d'une fois la panique à Moulinsart. De plus, il préside aux destinées du « Volant-Club » et du groupe folklorique « Les Joyeux Turlurons ». Il est également radio-amateur à ses heures perdues.
    Selon Hergé lui-même : « Lampion existe à des milliers d’exemplaires : c’est le type même du bruxellois. (…) On reconnaît généralement le Bruxellois belgicain au fait qu’il porte, en même temps, une ceinture et des bretelles… »
    Lampion, employé d'une compagnie d'assurances, est un personnage plus « moderne » que les précédents personnages récurrents de Tintin, qui avaient des occupations plus désuètes et moins réalistes (Haddock le capitaine au long cours, Tournesol le scientifique distrait, etc.).
    Dans la série animée Les aventures de Tintin, Lampion apparaît plus tôt. En effet, si sa première apparition dans la BD est dans l'album L'affaire Tournesol, dans le dessin animé il apparaît déjà dans Les Sept Boules de cristal.

votez pour ce site au Weborama!

Tintin Collection

Copyright 2009 © Univers-Tintin. Tous droits réservés.
L’œuvre d’Hergé est protégée par le droit d’auteur.
Site non-officiel. Moulinsart SA n'est en aucune façon responsable de ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×