Abdallah

Le fils de Mohammed Ben Kalish Ezab, Emir du Khemed. Il a tout juste six ans quand il entre en scène (Or noir). C'est d'ailleurs une façon de parler car il vient d'être enlevé par le Docteur Müller.

Son père le couvre d'appellations tantôt tendres (« mon petit oiseau en sucre », « mon petit chou à la crème », « ma petite gazelle » etc ...), tantôt sévères (« misérable petit vers de terre », « espèce de petit coquin », etc ...). C'est plutôt cette deuxième catégorie de qualifications qui semble la mieux adaptée. Abdallah apparaît en effet comme le prototype du « sale gosse », multipliant les farces et les caprices, ne coopérant qu'accidentellement avec ceux qui lui veulent du bien. Ce comportement finira par épuiser le patience de Tintin et du Capitaine qui lui administreront l'un et l'autre une bonne fessée.

Hébergé à Moulinsart (Coke en Stock), Abdallah y déploie tous ses talents, provoquant chez Haddock des réactions proches de celles de l'Emir. Il passe lui aussi de de l'attendrissement à l'exaspération, mais c'est nettement cette dernière attitude qui prédomine !

De manière générale, la figure d'Abdallah semble obséder le capitaine. Ce dernier emporte en Syldavie (Objectif Lune) un appareil photo surprise (comportant un serpent à ressort) qu'il avait confisqué au jeune prince. Il fera une dernière fois allusion à l'enfant à propos de Tchang ( Tintin au Tibet).

 

votez pour ce site au Weborama!

Tintin Collection

Copyright 2009 © Univers-Tintin. Tous droits réservés.
L’œuvre d’Hergé est protégée par le droit d’auteur.
Site non-officiel. Moulinsart SA n'est en aucune façon responsable de ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×