Tintin au Pays des Soviets

Tintin au pays des Soviets (1930) est le premier album de bande dessinée des aventures de Tintin, publié initialement en noir et blanc entre le 10 janvier 1929 et 1930 dans les pages du Petit Vingtième, supplément du journal Le Vingtième Siècle.

  • L'histoire

Au temps de l'URSS de Staline, le reporter belge Tintin et son chien Milou sont envoyés à Moscou par le journal Le Petit Vingtième. Un agent secret soviétique voulant empêcher Tintin de mener à bien son reportage est à bord du même train qu'eux. Alors que le train passe par l'Allemagne, il le fait exploser, afin de tuer Tintin. Tintin et Milou échappent à la mort, mais le reporter est accusé de l'attentat et est enfermé. Il réussit néanmoins à sortir de la prison, grâce au déguisement qu'il a volé à un gardien, et poursuit son voyage jusqu'en URSS. Lorsqu'il arrive avec Milou à Stolbsty, il est immédiatement traqué par le Guépéou...
En faisant un tour en ville, il s'aperçoit que les dirigeants forcent les habitants au communisme. Lorsqu'il revient, de nouvelles tentatives d'arrestation s'abattent sur lui. À son arrivée à Moscou, il est de nouveau arrêté et on essaie de le torturer, mais il réussit à s'échapper en empruntant un scaphandre et en nageant dans la rivière, avant de se battre à nouveau contre des agents. Tintin constate que Moscou est devenu un « bourbier infect ». Il s'aperçoit également que le communisme fait rage dans la ville et que seuls les communistes parviennent à se sortir de la misère. Tintin s'engage dans l'armée soviétique, pour mieux en comprendre les manœuvres ; il comprend que l'armée va enlever le blé aux koulaks (paysans riches). Tintin réussit à sauver le blé mais est condamné à mort. En s'échappant, il s'enfonce dans les régions polaires russes, où le Guépéou le pourchasse. Les aventures se succèdent (une cabane hantée, un repaire secret, Tintin qui s'envole en avion, arrive à un aérodrome allemand, est repris par le Guépéou, est enfin sauvé par Milou). Lorsqu'ils arrivent à Berlin, un homme du Guépéou cherche à le chloroformer, mais Tintin réussit à le faire arrêter. Lorsqu'il réessaie de retourner en Union Soviétique, sa superbe voiture dérape et tombe dans un train qui dirige nos héros vers Bruxelles, où ils sont accueillis en héros.

 

  • Le saviez-vous ?

Le 8 mai 1930, lorsque l'aventure eut fini de paraître au Petit Vingtième, le journal annonça le retour de Tintin à la Gare du Nord de Bruxelles et engagea quelqu'un pour jouer le rôle de Tintin. Une foule se précipita aussitôt à la gare, preuve du succès de l'œuvre d'Hergé. La scène fut d'ailleurs reprise dans l'album.

Le personnage de Tintin étant tout nouveau, le dessin s'affine au cours de l'aventure. La « houppette » du héros n'est pas toujours de la même forme. Bien qu'il soit en noir et blanc, cet album a permis à Hergé de développer son dessin. Le caractère de Tintin n'est pas encore complètement défini. C'est l'un des trois albums où l'on peut voir Tintin ivre (les autres étant L'Oreille cassée et Le Crabe aux Pinces d'Or). Cependant, il est déjà généreux : il invite un mendiant à dîner avec lui (le mendiant se révèlera être un agent du Guépéou déguisé).

votez pour ce site au Weborama!

Tintin Collection

Copyright 2009 © Univers-Tintin. Tous droits réservés.
L’œuvre d’Hergé est protégée par le droit d’auteur.
Site non-officiel. Moulinsart SA n'est en aucune façon responsable de ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site