Le Crabe aux pinces d'or

Le Crabe aux pinces d'or (1941) est le neuvième album de la bande dessinée Les aventures de Tintin et Milou. Il a été initalement publié en noir et blanc dans les pages du Soir jeunesse, un supplément du journal Le Soir. La version couleur et actuelle est parue en 1943.

  • L'histoire

Tintin s'intéresse à la mort d'un marin, retrouvé noyé dans un port. Cette mort, dont on ne sait pas si elle est accidentelle, a un lien avec une boîte de crabe vide que Milou a trouvée en fouillant dans une poubelle. En effet, on a retrouvé dans les vêtements du marin un message écrit sur un bout de papier qui, vraisemblablement, faisait partie de l'emballage de cette boîte de conserve. Ce message comporte un mot: "Karaboudjan", qui s'avère être le nom d'un cargo. Tintin enquête sur le "Karaboudjan", mais il est bientôt retenu prisonnier à bord par l'équipage...
Tintin découvre par la suite que l'équipage du "Karaboudjan" pratique le trafic d'opium, et que les boîtes de conserve stockées sur le navire ne contiennent pas du crabe, contrairement à ce que leur emballage laisserait à penser, mais servent en fait à transporter la drogue. Il rencontre le capitaine Haddock, qui est théoriquement le maître à bord, mais qui, à cause de son penchant pour l'alcool, est délibérément enivré par son lieutenant Allan, désireux de rester seul maître à bord. Tintin apprend à Haddock stupéfait que son équipage est impliqué dans un trafic de drogue. Ce dernier s'enfuit avec lui. Tintin, Milou et Haddock se retrouvent par la suite au Maroc, où le jeune reporter s'emploie à démasquer les trafiquants et Haddock à combattre son alcoolisme...

 

  • Le saviez-vous ?

Hergé publia cet album en 1941. La Belgique étant occupée, il dut se contenter de sujets neutres.

Dans la version actuelle de cet album, Hergé a réalisé ce qui était, d'après lui, l'un de ses deux meilleurs dessins (page 38, case A2, voir ci dessous) car il a réussi à représenter en une seule case un "Beraber" couché, agenouillé, hésitant et s'enfuyant.

    Cet album fut réédité en couleurs en 1943. Tout comme pour Tintin en Amérique, Hergé fut contraint d'y modifier certains personnages sous la pression des éditeurs américains. Il en est notamment ainsi aux cases p. 17A2 et p. 53D2. C'est ainsi que les scènes où Haddock boit du rhum furent modifiées de façon à ce qu'on ne puisse plus le voir le goulot à la bouche (p. 19BC et 25A3-4), dans le but de ne pas choquer la conscience des jeunes américains et toujours dans le cadre du politiquement correct. Jumbo et le personnage qui inflige la bastonnade au capitaine ont vu leur couleur de peau passer du noir au blanc. Également, lorsque le capitaine poursuit son bourreau, il change de phrase : « Il faut arrêter ce nègre » qui se change en « Il faut arrêter cet homme ».

    La seconde version ne comportait que 58 planches (Hergé avait trop rétréci son histoire de départ), pour arriver à 62 Hergé compléta l'album avec des planches ne comportant qu'un seul dessin, reprenant les hors-textes couleurs inclus dans l'album noir et blanc. Ces Hors-textes furent redessinés en 1948 et sont ceux présents dans les albums édités depuis.

    Si le titre original de l'album était bien "Le crabe aux pinces d'or", Hergé avait par la suite changé d'idée pour le nommer "Le crabe rouge", titre pouvant assurer la continuité de la série après "Le lotus bleu" et "L'Île noire". Mais ce changement de titre survenait trop tard, Casterman ayant déjà débuté l'impression de la couverture avec le titre original.

votez pour ce site au Weborama!

Tintin Collection

Copyright 2009 © Univers-Tintin. Tous droits réservés.
L’œuvre d’Hergé est protégée par le droit d’auteur.
Site non-officiel. Moulinsart SA n'est en aucune façon responsable de ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site