L'Affaire Tournesol

L'Affaire Tournesol (1956) est le 18e album de bande dessinée des aventures de Tintin.

  • L'histoire

Le professeur Tournesol vient de mettre au point une nouvelle arme utilisant les ultrasons, qui détruit les objets en verre. Si elle venait à être perfectionnée pour détruire autre chose que du verre, cette invention pourrait devenir une arme particulièrement dangereuse. En voyage en Suisse pour un congrès, Tournesol est poursuivi par des agents secrets bordures qui veulent obtenir les plans de son invention. Tintin et le capitaine Haddock, craignant que Tournesol n'ait des ennuis, s'y rendent pour le retrouver. Mais Tournesol est finalement enlevé par les Bordures...
Alors que Tintin et Haddock sont sur le point de le libérer, Tournesol se fait enlever par des espions syldaves. S'ensuit une poursuite mémorable en Lancia conduite par un Italien mégalomane. L'avion des ravisseurs est intercepté, mais Tournesol est recapturé par les Bordures. Tintin et le capitaine Haddock s'envolent donc pour Szohôd, capitale de la Bordurie. Avec l'aide de la Castafiore, ils s'emparent des papiers du colonel Sponsz, chef de la police, qui leur permettront de libérer Tournesol, ce qu'ils font en se déguisant ; après une course vers la frontière (dont une partie en char d'assaut), ils sont de retour à Moulinsart, où Tournesol détruit ses plans.

  • Le saviez-vous ?

Alors qu'ils se trouvent à Nyon, les héros traversent le lac Léman. Ils se trouvent donc en Haute-Savoie, dans les environs de Chens-sur-Léman.

Lorsque Tintin et les autres s'enfuient en char, Haddock se tourne vers Tournesol pour lui dire "Sauvés, Tryphon!" mais la bulle vient de Tournesol.

Publié en 1956, L'Affaire Tournesol voit la réapparition de la rivalité Syldavie - Bordurie. Cette fois-ci, elle incarne l'opposition des blocs communiste et capitaliste, alors en pleine guerre froide (Certains voient en Plekszy-Gladz une caricature de Staline).

Cet album est aussi considéré comme le chef-d'œuvre technique d'Hergé. On remarquera le magnifique graphisme de toute la partie bordurienne de l'album avec l'omniprésence de la forme stylisée d'une moustache en guidon (probablement celle du chef de l'État Plekszy-Gladz) : uniformes, décoration, bâtiments officiels, pare-chocs des véhicules, etc (la moustache étant un élément indispensable au stéréotype du dictateur). L'expression « Par les moustaches de Plekszy-Gladz » est d'ailleurs le juron bordurien par excellence. L'Affaire Tournesol est un album marqué par son hyperréalisme. Par exemple, plutôt que de s'informer à l'aide de revues, journaux, livres, etc, Hergé a profité de ses nombreux séjours dans la région pour dessiner la route menant à Nyon.

votez pour ce site au Weborama!

Tintin Collection

Copyright 2009 © Univers-Tintin. Tous droits réservés.
L’œuvre d’Hergé est protégée par le droit d’auteur.
Site non-officiel. Moulinsart SA n'est en aucune façon responsable de ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×